Abbé Pierre : le secret d’une vie

Abbé Pierre : le secret d’une vie

L’abbé Pierre nous a quittés au mois de janvier 2007. Peu de temps après sa mort, l’un de ses proches, qui fut son dernier secrétaire particulier, Laurent Desmard, écrivait à ce propos : «Partout on voyait, on entendait l’abbé Pierre et moi, j’avais l’impression que l’homme dont on parlait, n’était pas celui dont je préparais l’enterrement.» 

Dans une bibliographie déjà foisonnante et inégale, nombre de livres existent qui racontent l’aventure d’Emmaüs et de son fondateur. D’autres, signés de lui, évoquent plus particulièrement son expérience spirituelle. Mais il nous a semblé qu’il manquait un ouvrage qui, faisant le lien entre l’une et l’autre, permette leur éclairage réciproque et marque l’unité profonde d’une vie dont le secret réside dans l’expérience «brûlante» de sa rencontre, à Assise, avec un Dieu d’Amour. Si bien que la vie du fondateur d’Emmaüs nous apparaît comme «l’égarement volontaire» d’un mystique, dans l’action contre la souffrance et la misère, par fidélité radicale à un Amour reçu appelant en retour à l’engagement d’un amour partagé. Et nous y invitant de manière pressante, avec un accent véritablement prophétique.

Notre travail d’écriture se situe aux confins du récit, du témoignage et de la pensée du père puisée aux meilleures sources de textes déjà publiés ou encore inédits, écrits de sa main ou transcrits à partir d’entretiens et de conférences. Un travail enrichi de documents exclusifs, notamment sur ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Garaudy.

Nous avons voulu rendre accessible au plus grand nombre la «vérité» d’un homme qui ne cherchait à masquer ni ses fragilités ni ses éventuelles contradictions, même si les unes et les autres ont pu, par moment et par certains, être retournées contre lui. Un homme dont le visage de sainteté est aujourd’hui reconnu par l’immense majorité des Français. A l’heure où l’Eglise catholique, invitée par le pape François à être «pauvre au service des pauvres», s’interroge sur les voies et moyens d’une nouvelle évangélisation, voilà une forme de sainteté qui éclaire de manière singulière la façon de dire Dieu aux hommes de notre temps.

Livre écrit avec le père Jean-Marie Viennet qui fut secrétaire général d’Emmaüs International, confident et confesseur de l’abbé Pierre.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *