Sylvanès, histoire d’une passion

Sylvanès, histoire d’une passion

Dans les années 1970, l’abbaye cistercienne de Sylvanès, blottie dans une étroite vallée du Sud-Aveyron, menaçait ruine. Elle voit passer désormais, chaque année, près de cent mille visiteurs, sessionnistes et festivaliers, de mars à fin novembre.

sylvanes,-histoire-d-une-passion-460124-250-400

 

A l’origine de cette renaissance : un jeune frère dominicain, natif de la région, musicien et artiste : André Gouzes. Sa «liturgie chorale du peuple de Dieu», chantée quotidiennement en l’église Saint-Gervais de Paris, par les fraternités monastiques de Jérusalem, a été adoptée par de nombreuses paroisses en France et dans une dizaine de pays. Publié pour la première fois en 1991, ce livre, écrit à la première personne, raconte tout à la fois l’aventure personnelle d’André Gouzes, le renouveau de l’abbaye et son projet tout à la fois culturel et spirituel, mais également l’épopée de l’église russe située à trois kilomètres de là et la présence aux Granges de Pessales, du musée dédié à l’œuvre sculptée de l’artiste polonais Auguste Zamoyski.

 

écrit avec le fr André Gouzes op., DDB. Première édition 1991, nouvelle édition 2010.

232 p.

 

Texte de l’avant propos rédigé pour la première édition de 1991.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *